dictionnaire de droit dictionnaire juridique
dictionnaire du droit privé dictionnaire juridique

IRRECEVABILITE DEFINITION

Définition de Irrecevabilité



"Irrecevable" se dit en procédure civile d'une demande principale ou incidente ou d'un moyen qui ne réunit pas les conditions légales pour que le juge soit régulièrement saisi. En cas d'irrecevabilité, le juge rejette la demande sans avoir à statuer sur les prétentions des parties.

S'il n'est pas déchu de ses recours, par exemple, parce qu'il aurait laissé passé les délais au respect desquels est subordonné l'examen de sa demande, le requérant dont la demande a été déclarée irrecevable, peut recommencer la procédure en se conformant cette fois, aux dispositions réglant la recevabilité de l'instance (à condition bien entendu que le temps pour introduire une seconde instance ne soient pas dépassé).

Pour exprimer que le demandeur peut engager une nouvelle instance à condition de se plier aux conditions de recevabilité, et pour différencier ce cas des procès qui sont irrémédiablement clos, les juges disent que l' instance est " irrecevable en l'état ".

Voir aussi ; "fin de non-recevoir" et "intérêt".

Liste de toutes les définitions

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W

dictionnaire du droit privé dictionnaire juridique


Recherches fréquentes : décret, rtt, droit, jurisprudence, loi, nue propriété, contrat, arrêt, ayant-droit, sarl, pourvoi, ordonnance, jugement, braudo, baumann, vocabulaire juridique, termes juridiques, glossaire juridique, lexique juridique, jurisprudence informatique, propriété intellectuelle, droit commercial, glossaire droit, terme juridique, vocabulaire droit