par Serge Braudo
Conseiller honoraire à la Cour d'appel de Versailles



APPEL-NULLITE (ARBITRAGE) DEFINITION
Dictionnaire juridique

Définition de Appel-nullité (Arbitrage)

en partenariat avec
Baumann Avocats Droit informatique

L'"appel-nullité" est une voie de droit propre à la procédure d'arbitrage (article 1460 du CPC) par laquelle le juge d'appui déclare n'y avoir lieu à désignation d'un arbitre pour une des causes prévues à l'article 1455 du Code de procédure civile. Le juge d'appui est le président du tribunal de grande instance, mais pour certains types de litiges, le juge d'appui est le président du tribunal de commerce (article 1459 du CPC).

L'appel des décisions par lesquelles le président du tribunal de grande instance ou du tribunal de commerce dit n'y avoir lieu à désignation du ou des arbitres pour une des causes prévues à l'article 1444, alinéa 3, du Code de procédure civile doit être formé dans le délai prévu en matière de Contredit de compétence. Il en est de même lorsque le refus de désignation procède d'un excès de pouvoir (2e Chambre civile 21 janvier 1998, pourvoi : 96-17039, Legifrance).

Voir : Recours en annulation (arbitrage)


Liste de toutes les définitions