par Serge Braudo
Conseiller honoraire à la Cour d'appel de Versailles



HOLDING DEFINITION
Dictionnaire juridique

Définition de Holding

en partenariat avec
Baumann Avocats Droit informatique

Une société peut, en détenant un nombre suffisant d'actions de chacune de ses filiales, s'assurer du contrôle du groupe qu'elles forment. Une telle société qui en général, n'a qu'une activité financière est dénommée une "holding". Il existe des holding mixtes lorsque

La société holding permet à une personne, à un groupe de personnes de ou de sociétés, de contrôler une multitude de sociétés nationales et internationales, sans apparaître en tant que dirigeant de toutes les sociétés dont elle détient des participations le plus souvent majoritaires.

Textes

  • Code de commerce, Articles L229-5, L. 236-9, L. 236-13 et s.
  • Code monétaire et financier, Articles L511-20, L517-1 et s., L633-1, L633-12 et s., D411-1, R517-4, D517-8, R613-8, R613-13-1.
  • Bibliographie

  • Baralo (J. P), Le holding, régime juridique et fiscal, Paris, éd. Technique & documentation-Lavoisier, 1982.
  • Bertrel (J-P.), Ingénierie juridique : les holding de sociétés d'avocats ou de notaires, Droit et patrimoine, n°103, avril 2002, p. 22-34.
  • Beetschen (A.), Charvériat (A.), Gouthière (B.) et Julien Saint-Amand (P.), Les holdings, 5e éd., 2010, Editions Francis Lefebvre.
  • Blin-Franchomme (M-P.), Essai sur la notion de contrôle en droit des affaires, thèse Toulouse, 1998.
  • Castres Saint Martin Drummond (F.), Les sociétés dites "holding", Thèse Paris II;1993.
  • Couret (A.) et Martin (D.), La société holding, Que sais-je, 1991.
  • Godin (I.), Quel est l'intérêt de constituer une société holding au Luxembourg ? Paris, édité par l'auteur, 1991.
  • Harnois (V.), Valeur des sociétés holdings, Paris, édité par l'auteur, 1999.
  • Roure (F.), Groupes et sociétés holdings pures en France : composition et performances, thèse Paris IX, 1980.

  • Liste de toutes les définitions